Sa vie

La vie d’un créateur passionné

 

Jules Lavirotte, né en 1864, est le deuxième des huit garçons d’une famille bourgeoise lyonnaise. En 1882, le lycéen, futur architecte transgresse les règles d’éducation de son milieu en devenant l’amant de la femme de son proviseur, Jeanne de Montchenu. Au terme de plusieurs années de conflit, Jeanne obtiendra le divorce. Jamais acceptée par la famille Lavirotte, elle épousera discrètement Jules Lavirotte en 1897.

Portraitiste de talent, Jeanne sera l’amour de sa vie qui l’inspirera durant toute sa carrière. Dans les années 1900, ils forment un couple d’artistes à la mode fréquentant les salons parisiens. Mais, en 1920, Jules Lavirotte sera victime d’un tragique accident de voiture qui va briser la fin de vie. Handicapé, il ne réussira pas assurer le suivi de la réalisation de l’orphelinat de Vitry-sur-Seine qui devait être le couronnement de sa carrière.